ACTU

Les documentaires que je réalise correspondent à des valeurs qui me sont chères : le dépassement de soi, la solidarité, l'altruisme... Mon dernier documentaire en est l'illustration.

ICI et MAINTENANT

Documentaire / 52' /  2020

 

Production : Le Souffle du Nord

Diffusion : France 3 Hauts-de-France

 

RÉSUMÉ

Alors que le monde semble à l’arrêt face à la crise sanitaire, des mains s’activent dans le Nord de la France. 25 000 personnes confinées ont répondu à l’appel lancé par une association pour coudre des masques afin d’aider le personnel soignant.

 

En quelques jours, une véritable chaîne de production solidaire se met en place, unissant des entreprises, des associations et des bénévoles qui organisent, qui livrent, qui cousent, qui contrôlent pour le personnel hospitalier. Grâce à ces personnes qui affluent de plus en plus, des milliers de masques, puis de sur-blouses, sont fabriqués en temps record.

 

Entre les cliquetis des machines à coudre, ces hommes et ces femmes de tous les horizons et de tous les âges se livrent. Ils sont heureux de faire face, d’être utile, de contribuer avec ferveur à ce que beaucoup appellent déjà « le monde d’après ». Pour eux, le changement commence ICI et MAINTENANT.

INTENTION

18 mars 2020 – 2e jour de confinement.

J’ai la chance d’être dans mon jardin, le ciel est bleu, quasiment pas de bruit, juste le vent dans les branches des arbres qui bourgeonnent, les oiseaux qui chantent… Pourtant en quelques jours, le monde tel que nous le connaissions a basculé... La crise mondiale due à la pandémie a complètement bouleversé nos vies.

 

Depuis 3 ans, je réalisais une web-série sur des actions positives pour le Souffle du Nord : plus de 70 épisodes dans les domaines très variés du lien social, de l’environnement, du handicap, de l’intégration, la santé, l’éducation… Et j’ai rencontré beaucoup de personnes qui ressentent le besoin d’agir dans un domaine précis, presque toujours motivé par un problème personnel. À chaque fois, des histoires fortes qui interpellent et m’ont donné l’envie de faire un film sur le besoin d’une société plus juste et durable. Et j’ai commencé à écrire un documentaire sur ce monde moins individualiste, intitulé « Un Autre Monde »…

 

Dans la presse, je lis des affirmations d’économistes et de politologues qui confirment mes convictions : « À l’origine de la pandémie, l’environnement malmené par la mondialisation.» « Nous avons créé de nouvelles conditions écologiques propices aux épidémies... » « Nous avons passé des siècles à considérer l’autre comme un ennemi potentiel ou un allié contre d’autres … Cette crise nous dit que le monde nouveau ne pourra être géré que dans la solidarité et l’interdépendance…»

 

Comme d’autres pays, la France connaît une énorme pénurie de masques. J’entends parler de l’initiative du CHU de Lille pour fabriquer des masques qu’il a mis au point avec l’entreprise textile Lemahieu. Le Souffle du Nord lance un appel aux couturier(e)s bénévoles… 10 000 personnes se proposent en 24 heures ! Je me demande comment je pourrais participer à ce tsunami solidaire. Deux jours plus tard, Le Souffle du Nord me demande si je peux filmer la première livraison de kits de masques aux couturières.

 

Puis je filme, en respectant les consignes de sécurité sanitaire, la fabrication des fameux kits chez Lemahieu et des masques qui passent le contrôle qualité. Je n’utilise pas de micro cravate, le micro caméra suffira, on s’adapte. Je demande de parler plus fort, surtout à travers le masque.

 

Je filme la logistique de distribution des kits dans l’entreprise LMC, le départ des livreuses et livreurs bénévoles, leurs sourires. Je les suis lorsqu’ils livrent les kits aux couturières ou vont rechercher les masques terminés... Je filme encore la livraison des masques terminés au CHU, la gratitude des soignants qui les reçoivent… À chaque fois, je sens dans leurs regards la fierté d’être utile. Je n’ai jamais vu autant de bienveillance. Je sais que, dans ce contexte très anxiogène, ces images vont rassurer, réconforter… Je me dépêche de monter des vidéos courtes pour les réseaux sociaux.

 

Une analyse réalisée par l’Institut de l’Économie Positive m’interpelle. Elle explique que cette crise sanitaire majeure implique des mesures tout aussi extraordinaires pour l’enrayer. Elle nous impose de repenser notre quotidien. Et si en ces temps incertains, naissait la force nécessaire à un changement profond de nos modes de vie ? Ce confinement est aussi l’occasion d’inventer de nouvelles façons d’être ensemble et de repenser notre relation à l’autre.

 

Ce que nous dit cette crise et ses conséquences, qu’elles soient sanitaires, sociales ou économiques, c’est qu’il est non seulement urgent et indispensable de transformer en profondeur nos sociétés, mais que nous avons la capacité et les moyens de mettre en œuvre ce changement de paradigme, reposant sur la durabilité écologique, la justice sociale et la solidarité.

 

Je me rends compte que cette solidarité que je filme est un exemple très concret de ce changement profond et indispensable : mon nouvel objectif est de faire un documentaire sur la base de ces images tournées en temps de confinement qui témoignera de cette entraide exemplaire. J’ai envie de mettre en lumière cet élan et ceux qui le portent.

 

Depuis des années, j’ai la volonté d’interpeller en racontant des histoires de femmes, d’hommes et d’enfants qui doivent se dépasser et se battre parce qu’ils sont en marge ou pensent autrement. Des films contre certains préjugés, porteurs d’espoir, que j’espère inspirants. Ce documentaire s’inscrit dans cette démarche. Pour contribuer à ce qu’on n’oublie pas et qu’on puisse, je l’espère de tout cœur, tirer des leçons positives de cette crise mondiale sans précédent.

 

Avant, il était courant de penser que vivre en ce monde nécessite d’être le plus fort, que la vie en société, c’est la compétition et la loi de la jungle. Des recherches scientifiques (qui n’avaient pas fait grand bruit) avaient prouvé le contraire : la compétition est une des lois entre les différentes espèces animales, mais au sein d’une même espèce, c’est la collaboration qui est la véritable loi et garantie la survie durable du plus grand nombre… Ces recherches prouvaient, que tous les comportements et émotions de nature sociale, comme la compassion ou la gratitude sont non seulement bénéfiques à notre santé mais nous permettent de vivre ensemble harmonieusement au lieu de survivre péniblement chacun dans son coin.

 

La conclusion de ces études est que les aptitudes à la bienveillance et l’entraide sont inscrites dans le cerveau humain, que nous sommes profondément dépendants les uns des autres et c’est ainsi que nous sommes les plus forts et les plus heureux.

 

C’est ce que les acteurs de cette solidarité ont pu découvrir pendant la crise…

C’est ce dont j’ai été le témoin privilégié…

C’est ce que raconte ce film.

 

 

LES PERSONNAGES

Le personnage principal, le héros de cette histoire, c’est La Solidarité. Il est composé des multiples personnes qui forment la chaine d’entraide dans cette crise. Cette histoire parle de dizaines de milliers de personnes. La part d’altruisme qui veille en chacun d’eux se réveille pour, ensemble, faire face à l’adversité commune.

 

Les personnages secondaires sont les responsables du CHU, de Lemahieu et du Souffle du Nord qui animent cette Solidarité.

RÉALILLE  / JEAN-MARC DESCAMPS

Réalisation de films de fiction, documentaires, reportages,

clips et vidéos pour le cinéma, la télévision et le web

Secteur géographique : métropole lilloise, nord de la France, Belgique

contact : jmarcdescamps1@orange.fr - Tél : 33(0) 6 81 50 25 29

Copyright 2016 - REALILLE / Jean-Marc Descamps - 7 allée des Barrois 59493 Villeneuve d’Ascq ​

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon